You are currently viewing Protection – quand on ne joue plus avec la résine (époxy/UV/polyuréthane/polyester)

Protection – quand on ne joue plus avec la résine (époxy/UV/polyuréthane/polyester)

  • Reading time:14 mins read
  • Post comments:2 commentaires

Est-il vraiment nécessaire de ressembler à des cosmonautes pendant qu’on travaille avec la résine ? Et si je vois la mention  « non toxique » sur l’étiquette, pourquoi mettre un masque, des gants et des lunettes ? Et pourquoi je vois toutes ces vidéos à la mode, sans aucune protection ? 

Alors tout simplement, nous ne pouvons pas connaître tous les effets et les réactions qui résultent lors de la manipulation de la résine. D’autant plus que, si certaines personnes ne réagissent pas, d’autres vont faire des allergies dangereuses et/ou peuvent développer des maladies à long terme. Malheureusement, beaucoup d’individus ne savent pas ceci, ou ils sont tout simplement inconscients et montrent le mauvais exemple.

N’oublions pas, la résine reste chimique dans sa composition, même s’il y a effectivement des résines moins toxiques dans leurs formulation, par un manque de composés nocives ou autres choses néfastes à notre corps et notre planète.

Voici quelques exemples de pictogrammes pouvant être présentes sur les étiquettes des différentes résines, qui témoignent de la toxicité de celle-ci… somnolence, fatigue, vertiges, irritations, brulures, mortel, mutagène etc. (et que malheureusement, beaucoup de personnes ne voient pas …) :

Soyons honnêtes, la question est vite répondue, la protection est ESSENTIELLE !

Attention !

Mais ne vous inquiétez pas ! Nous allons tout vous expliquer pour manipuler la résine correctement et vous protéger, pour éviter au maximum les effets non voulus. PREVENIR AVANT DE GUERIR !  

Plusieurs marques jouent sur  les mots, en mentionnant sur l’étiquette et dans la description « non toxique ». Il faut demander les fiches de sécurité et bien lire TOUTE la description. Dans beaucoup de cas, la résine est bien « non toxique » après maturation COMPLÈTE et dans des conditions de travail bien respectées. Elle peut pour autant avoir des COV (composés organiques volatils) et des vapeurs toxiques présents à l’état liquide.

Questions/phrases récurrentes :

 

Si la résine n’a pas d’odeur ou solvants alors c’est qu’elle n’est pas toxique et je ne suis pas obligé(e) de mettre un masque : FAUX !!! Une résine sans odeur peut être très toxique, tout comme une résine en partie « bio » peut avoir un odorat fort. Le manque de « solvants » n’élimine pas la présence des autres composés toxiques déjà présents dans la résine, même si « moins nocif ». (il ne faut pas confondre « moins toxique » avec « pas toxique du tout » !!!!)

Une résine « bio » est une résine non toxique : FAUX !!! Une résine « bio » n’est qu’en partie « bio ». C’est-à-dire qu’une partie des composés ont été remplacés avec d’autres moins nocifs. Pourtant elle reste toxique si on la manipule pas correctement. Dans certains cas, les résines dites « bio » sont plus dangereuses que les résines non bio. Il faut à chaque fois lire les fiches de sécurité, du début jusqu’à la fin.

Sur certains blogs on nous propose un masque FFP2/3 contre la poussière ou un masque chirurgical. Je peux acheter ceci  alors que je travaille avec une résine qui est bien … liquide ? NON !! Ces masques sont efficaces contre les poussières et contre certaines particules à différent pourcentage de filtration mais pas contre les vapeurs ! Quand vous travaillez avec la résine à l’état liquide, il n’y a pas de poussières, mais bien des vapeurs et certaines sont très dangereuses, en fonction du type de résine que vous utilisez !

Les lunettes sont-elles nécessaires ? OUI !!! Pendant le travail de la résine, il peut y avoir des projections oculaires, qui vont provoquer des réactions allergènes graves !

Je n’ai pas besoin de mettre des gants, je vais faire attention : FAUX !!! Dans la plupart des cas, il y aura de la résine coulée sur vos gobelets, ou de la résine projetée sur votre espace de travail. En travaillant sans gants, vous augmentez la possibilité de toucher cette résine non durcie et avoir une réaction allergène.

Je peux acheter tout masque juste parce que celui-ci a des cartouches : FAUX !!! Pas tous les cartouches sont adaptés au travail de la résine et pas tous les masques sont bien efficaces. Continuez à lire l’article pour voir quel masque et cartouches prendre. 

Je peux utiliser des gants en latex ? NON !!! Ne surtout pas utiliser les gants en latex puisque ceux-ci peuvent d’eux-mêmes provoquer une réaction avec la résine et ne sont pas imperméables à la résine.

Je peux travailler dans ma cuisine, pièce à dormir, buanderie et avec des animaux et enfants à proximité : NON !!! Ce n’est pas du tout recommandé de travailler avec de la résine dans ces endroits, puisque il peut y avoir des projections de composantes A et/ou B, ainsi que des vapeurs qui peuvent entrer dans les vêtements, nourriture, etc. Concernant les animaux ou enfants, il y a un risque que ceux-ci touchent/boivent de la résine, ainsi qu’ils aspirent les vapeurs de la résine. 

Les enfants peuvent faire de la résine : NON !!! Si vous les habillez comme des astronautes, peut-être… 

Je n’ai pas besoin d’aérer avant ou après le travail de la résine : FAUX !!! Il faut toujours très bien ventiler sa pièce de travail, AVANT et APRES le travail de la résine ! Si la température le permet et que cela ne va pas produire des courants d’airs non voulus, aérez aussi pendant le travail de la résine.

Je peux utiliser de la résine alors que je suis enceinte: NON !!! La résine contient des perturbateurs endocriniens, comme du Bisphénol A, F ou des dérivés du Bisphénol A (moins nocifs). A l’heure actuelle nous savons que le Bis A est le plus dangereux et nocif, mais les autres ne nous épargnent pas plus que ça. La présence des perturbateurs peut donner des malformations au fœtus (il peut naître dans membres supérieurs et inférieurs…).

Je peux jeter de la résine non durcie n’importe où, ainsi que les bidons de résine: NON !!! Il faut ramener la résine non durcie et les bidons de résine, après les avoir vidés (ou si votre résine est mauvaise et inutilisable) en point de collecte ou en déchetterie ! C’est un produit chimique et on ne peut pas le jeter à la poubelle, ni dans les canalisations, ou encore moins n’importe comment dans la nature !

Quelle protection choisir ?

Une protection adéquate est essentielle, nous ne pouvons pas choisir n’importe quel masque, gants ou lunettes.

Quels gants utiliser ?

Les gants doivent être résistants aux produits chimiques (EN374)Il faut prendre des gants en nitrile ou butyle ! Lorsque des contacts fréquents ou prolongés peuvent se produire, il est recommandé de porter des gants avec un niveau de protection de niveau 5 ou plus, avec un temps de pénétration de 240 min. Lorsque seul un bref contact est prévu, il est recommandé de porter des gants avec une protection de niveau 2 ou plus, avec un temps de pénétration de 30 min. Le temps de pénétration des gants sélectionnés doit être conforme à la période d’utilisation prévue. Il existe un certain nombre de facteurs (ex: la température), qui, dans la pratique, rendent le temps d’utilisation de gants de protection  nettement inférieur. Utilisez la bonne technique d’enlever les gants (sans toucher la surface extérieure du gant) pour éviter tout contact avec la peau. Les gants doivent être remplacés immédiatement si des signes de dégradation sont observés. Travaillez les bras et jambes couverts ! 

ATTENTION : la transpiration peut provoquer de l’eczéma. De même, ne lavez pas vos mains avec l’acétone et ne portez pas des gants en latex. 

Quelles lunettes utiliser ?

Les lunettes de sécurité doivent comporter des protections latérales contre les éclaboussures (EN166). Nettoyez après chaque utilisation et désinfectez périodiquement selon les instructions du fabricant.

 

Quel masque utiliser ?

Dans le cas du travail de la résine, il faut privilégier l’utilisation d’un masque intégral (à cartouche) ou demi-masques (à galette), où l’on peut apposer des filtres. Le masque doit être conforme à la norme EN 140 : 1998 (d’habitude c’est écrit dans la description de la fiche produit et à  l’intérieur du masque, voir photo plus bas).

Pour plus d’informations, par ici : https://www.inrs.fr/media.html?refINRS=ED%206106

En ce qui me concerne, j’utilise celui-là (marque 3M, filtres ABEK2), car il correspond aux caractéristiques ci-dessous et à mon travail. Comme vous pouvez le voir dans les photos, les filtres et le masque sont bien aux normes en vigueur. Mais d’autres modèles existent si vous souhaitez. Faites juste en sorte que ce soit certifié. Je l’ai pris depuis : https://www.facebook.com/bricostorebyoctopus

Exemple : 

 

Quels filtres choisir ?

Les filtres recommandés, sur certaines fiches de sécurité, sont « généralement » ceux de la classe A2P3 (bande marron pour le A et blanche pour le P sur les cartouches, les A2P2 sont ok aussi, mais A2P3 sont plus puissants), puisque ce sont eux qui vont vous protéger des vapeurs émanées lors du travail de la résine (donc du composant A). Ces filtres doivent présenter la mention « CE » (certifié) NF EN 14387 Filtres anti-gaz et filtres combinés.

ATTENTION : vérifiez s’il y a la mention R/RE pour REUTILISABLE (et non pas des masques et filtres pour un seul usage).

Attention : dans le cas des durcisseurs à base d’amines (donc du composant B, et c’est bien le cas de la plupart des durcisseurs !!!!!) il faut prendre un filtre contenant les lettres AK. Le K étant pour l’ammoniac et dérivés organiques aminés. (Donc filtre ABEK1 minimum et ABEK2 recommandé dans ce cas) Demandez les fiches de sécurité du durcisseur pour voir s’il y a présence d’amines ou pas, avant d’acheter un masque.

Attention : ce masque n’est pas efficace dans le cas où vous n’avez pas un milieu très bien ventilé (source INRS) ! Vous pouvez utiliser un purificateur d’air (en plus de la ventilation, dans le cas où vous ne pouvez pas ventiler pendant la manipulation de la résine), juste assurez-vous que celui-ci est bien puissant et qu’il filtre bien les COV, formaldéhydes (présentes aussi dans certaines résines) et pour quelle surface. Certains purificateurs sont bien très inutiles et ils ne vont rien filtrer (surtout les plans « pas cher »). Les filtres présents doivent être : HEPA et charbon actif (les mêmes filtres présents dans un masque).  

A lire l’article suivant pour plus de compréhension sur le choix des filtres : https://travail-emploi.gouv.fr/sante-au-travail/prevention-des-risques-pour-la-sante-au-travail/mesures-et-moyens-de-prevention/article/filtres-de-protections-respiratoires

A savoir que le point d’ébullition de la résine peut être très élevé et peut atteindre plus de 200°C, si les conditions ne sont pas respectées (émanation massive de fumée et de vapeurs dangereuses). Ces filtres permettent de stopper les COV (composés organiques volatiles) et les substances toxiques de la résine, afin de vous assurer une protection optimale.

(Ps : si vous avez déjà acheté un masque non certifié, vérifiez qu’on peux acheter des filtres certifiés pour les apposer, pour ne pas changer tout le masque)

Entretien du masque et des filtres

Pour éviter que ces filtres absorbent les vapeurs et les composantes dangereuses alors qu’on ne les utilise pas, il est indiqué de les tenir enfermés dans une boité ou dans un sac. Ceci va leur augmenter leur durée de vie.

De même, attention à la date de péremption de ceux-ci. Ces filtres doivent être changés au bout d’un moment (il faut lire la notice donnée par le fabricant, par exemple on peut les changer chaque 3 semaines dans certains cas, ou à partir du moment où l’on ressent des odeurs) . 

Et si on ne se protège pas, quels sont les risques ?

Certaines personnes peuvent développer des effets secondaires (rien de surprenant ! C’est comme avec les médicaments.. ) :

– Maux de tête, étourdissements, vomissements, nausées, vertiges, brulures, eczéma, insuffisance respiratoire, etc.

Quoi faire lors d’un contact cutané : Retirez immédiatement les vêtements contaminés. Lavez soigneusement les zones touchées avec beaucoup d’eau froide ou chaude et de savon neutre, ou avec un autre produit adapté pour le nettoyage de la peau. En cas de rougeur de la peau ou d’éruptions cutanées, consultez immédiatement un médecin. Le contact avec la peau peut provoquer des rougeurs, brûlures, allergies …

Quoi faire lors d’un contact oculaire : Retirez les lentilles cornéennes. Irriguer les yeux avec eau abondante et propre, pendant au moins 15 minutes, jusqu’aux paupières, jusqu’à ce que l’irritation diminue. Si le l’irritation persiste, consultez un médecin. Le contact visuel peut causer de légères rougeurs et dans certains cas des pertes partielles ou totales de la vue. 

Quoi faire lors de l’inhalation : Retirez la personne touchée de la zone contaminée et transférez-la à l’extérieur. Si la respiration est irrégulière ou s’arrête, pratiquez la respiration artificielle. Si vous êtes inconscient, placez-le dans une position de récupération appropriée. Gardez-le couvert de vêtements chauds tout en cherchant des soins médicaux. En général, ceci peut provoquer des vertiges, nausées, insuffisances respiratoires.

Quoi faire lors de l’ingestion (d’habitude par les enfants ou animaux) : En cas d’ingestion, besoin d’une assistance médicale immédiate. Ne causez pas de vomissements en raison du risque d’aspiration. Gardez la personne touchée au repos. Ceci peut provoquer des lésions à l’estomac, irritations, mort dans certains cas …

Mise en garde : Attention, il n’y a pas assez de données épidémiologiques  concernant la résine, donc nous ne savons pas les effets à long terme. Dans les cas très graves, consultez rapidement un médecin et/ou appelez un centre antipoison. Ramenez avec vous l’étiquette ou les fiches de sécurité. 

La résine n’est pas de l’eau mais bel et bien un produit chimique pouvant être dangereux si l’on ne se protège pas !

Témoignages :Vous pouvez retrouver plusieurs témoignages dans le groupe : https://www.facebook.com/groups/resine.epoxy

 

* L’article ci-dessus est le résultat de recherches et d’investigations personnelles (et en collaboration avec des professionnels de sécurité). Cependant, ce ne sont que des recommandations et cela ne constitue pas une étude complète et approfondie.
Ces mesures ne doivent, en aucun cas, être menées sans de préalables recherches de votre part également. 

* Nous ne nous sommes pas responsables de tout usage impropre résultant d’un incident et nous faisons appel à votre vigilance et bon sens.

* Merci à Clément Rué pour sa contribution très fructueuse, ainsi qu’aux membres de mon groupe de résine, qui ont amélioré cet article petit à petit !

Protégez-vous !

 © Droits d’auteurs 2021 Luana Paully – merci de ne pas copier ce contenu sans me demander et me citer avant ! 

Cet article a 2 commentaires

  1. alx

    De bonne informations a prendre en connaissances des le debut
    et aussi de toujours bien suivre les recommandations du fabricant

Laisser un commentaire